Construire une piscine dans son jardin : comment faire ?

Avant de débuter la construction d’une piscine dans votre jardin, il est primordial de bien réfléchir au projet dans son ensemble et de penser à toutes les étapes de la conception jusqu’aux moindres détails de sa construction. C’est primordial pour la longévité, l’efficacité et la qualité finale du bassin de baignade que vous construirez sur votre terrain.

Si vous n’êtes pas tenté par les piscines à fond mobile ou les modèles hors-sol en bois ou construits dans un conteneur industriel, vous avez sans doute décidé de construire une vraie piscine dans votre jardin.

Si la réglementation locale d’urbanisme vous y autorise, rien ne vous retient plus pour construire la piscine de vos rêves. Cependant, il vous faudra bien réfléchir à la conception de votre projet avant de creuser le bassin.

Gardez à l’esprit qu’en dessous de 20 m2 il vous suffira le plus souvent d’une simple déclaration de travaux auprès de la mairie de votre commune. Au delà,  il sera nécessaire d’obtenir un permis de construire. S’il s’agit d’une piscine intérieure ou munie d’un abri permanent, le permis de construire est obligatoire dans tous les cas.

L’ampleur des travaux de construction d’une piscine dépend bien sur du type de piscine que vous souhaitez, de sa taille, de sa forme, et des matériaux utilisés dans la construction. Le prix final de votre piscine dépendra de l’intégralité de ces paramètres.

Il faut savoir également qu’une piscine doit respecter un certain nombre de normes, notamment en matière de sécurité et de salubrité. Pour estimer le budget de construction de votre piscine, pensez donc à inclure tous ces éléments, en premier lieu le dispositif de sécurité adapté et les charges fixes liées aux produits d’entretien de l’eau et/ou de filtration continue de l’eau du bassin de baignade.

Construire soi-même : avez-vous pensé à tout ?

Si vous doutez de vos capacités à réaliser les travaux nécessaires par vous même, des kits vous permettent de limiter les risques d’erreurs.

Dans tous les cas, si vous faites appels à un constructeur de piscine professionnel, privilégiez la construction de votre bassin en hiver. Cela vous laissera un peu de temps pour rattraper les aléas et retards éventuels avant que la belle saison n’arrive.

Privilégiez également une zone recevant du soleil pendant la majorité de la journée pour construire votre piscine. Ainsi, l’eau sera chauffée une partie de la journée grâce aux rayons solaires.

Evitez la proximité immédiate avec des arbres, à la fois en raison de l’ombre mais aussi à cause de la chute des feuilles dans le bassin en automne.

Les étapes de construction d’une piscine

Pour construire une piscine creusée traditionnelle, les travaux nécessaires demanderont une quinzaine de jours au minimum à un professionnel expérimenté. Si vous souhaitez construire vous-même votre piscine, comptez plutôt trois à quatre semaines à raison de 5 à 6h par jour.

La pose de la plage entourant le bassin de nage et/ou d’un local technique aux environs immédiats de la piscine peuvent également demander du temps supplémentaire. Gardez à l’esprit qu’une douche est nécessaire à proximité du bassin pour éviter d’encrasser le système de filtration, une arrivée d’eau serait donc nécessaire à proximité.

Les piscines maçonnées en béton offrent une grande liberté de forme, mais plus la conception du bassin sera complexe, plus vous irez au-devant de complications diverses, restez-donc raisonnables 😉

La construction d’une piscine en béton coulé ou en béton projeté se déroule selon les grandes étapes suivantes :

  1. Préparation du terrain : traçage, élagage et déblaiement,
  2. Terrassement, creusement du sol,
  3. Pose de la structure : sol, parois, etc
  4. Pose du revêtement : liner ou carrelage par exemple
  5. Finitions : raccordements électriques, pose de la margelle, de la plage, etc…