Plastic Odyssey : un bateau autour du monde contre la pollution

Plastic Odyssey startup française a conçu un navire propulsé uniquement grâce aux déchets plastiques non-recyclables, collectés sur le passage du catamaran. L’objectif est de parvenir à naviguer autour du globe pendant 3 ans. Le but est de prouver que cette matière peut être recyclée au lieu de finir dans les océans.

A l’image de “La Manta” en 2021 ou du catamaran suisse Race for Water –qui a pris le large le 9 avril dernier pour une expédition de 5 ans autour du monde–, Plastic veut contribuer à l’effort envers la propreté des océans en sensibilisant les populations locales aux problèmes de déchets plastiques.

Continuer la lecture de « Plastic Odyssey : un bateau autour du monde contre la pollution »

Pour sauver les océans de la pollution, devenez citoyens des îles Poubelles

Une campagne de communication lancée par l’ONG Plastic Oceans Foundation veut sensibiliser l’ONU et les particuliers au phénomène d’amoncellement des déchets plastiques au milieu du Pacifique. La surface de ces zones est présentée comme le 196e Etat membre de l’organisation des Nations Unies.

Les citoyens qui se sentent concernés –peu importe leur nationalité d’origine–, peuvent contribuer à cet appel en demandant symboliquement à obtenir un passeport de ce nouvel « Etat », baptisé « Les Iles Détritus ».

Le Monde rapporte que cet appel a reçu 107.000 signataires et qu’Al Gore ancien vice-président américain reconverti dans la défense de l’environnement–  en est le « premier citoyen » et prête son image à la campagne de communication.

Un passeport et une devise (le « débris ») ont été créés et des billets inventés à l’effigie des îles Poubelles, mettant en scène les effets dévastateurs de la pollution océanique. Les initiateurs de l’opération promettent aussi un hymne national, des élections et une équipe de football

Continuer la lecture de « Pour sauver les océans de la pollution, devenez citoyens des îles Poubelles »

Chaque jour, 700 tonnes de déchets plastiques sont jetés en Méditerranée !

La pollution de la mer Méditerranée est un problème croissant selon l’Ifremer (L’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer), qui mène des études en Corse. Les particules microscopiques qui se détachent des plastiques jetés à la mer menacent à la fois l’équilibre de la faune que de la flore sous-marine.

Les scientifiques de l’Ifremer (L’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) mène actuellement des recherches autour de l’ile de Beauté.

En Corse, leurs relevés ont de quoi surprendre : des poubelles nombreuses sont retrouvées dans les filets des pécheurs. En plus de tous les sacs plastiques dérivant, entre deux eaux, à proximité des côtes.

Continuer la lecture de « Chaque jour, 700 tonnes de déchets plastiques sont jetés en Méditerranée ! »

La voiture électrique pollue autant –voire plus– que les véhicules thermiques !

Le cycle de vie d’une voiture électrique la rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. La fabrication des batteries qui lui sont nécessaires est en effet tellement émettrice de CO2 qu’il faut parcourir entre 50 000 à 100 000 km en électrique avant de commencer à être moins polluant qu’une voiture thermique en termes d’émissions de CO2.

Cela équivaut à 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

Ce que la majorité des propriétaires de véhicules électriques ne feront …. jamais.

Continuer la lecture de « La voiture électrique pollue autant –voire plus– que les véhicules thermiques ! »