On peut désormais acheter une Tiny House sur le site d’Amazon

Le géant américain du ecommerce propose désormais sur son site e-commerce d’acheter une tiny house prête à vivre. Aucune excentricité au menu, mais une habitation décente à un prix imbattable. Cette commodisation pourrait-elle siffler la fin du mouvement Tiny House ?

Construite à partir d’un container maritime, le design de cette tiny house ne brille certes pas par son originalité, mais l’apparition de cette mini maison sur le plus grand site d’achat en ligne du monde en dit long sur la popularité acquise par la tiny house et le mode de vie qui en découle.

Une petite révolution

Sur le site US d’Amazon et moyennant 36.000 dollars, on peut donc s’offrir une maison entièrement finie et équipée de l’essentiel.

Continuer la lecture de « On peut désormais acheter une Tiny House sur le site d’Amazon »

Plastic Odyssey : un bateau autour du monde contre la pollution

Plastic Odyssey startup française a conçu un navire propulsé uniquement grâce aux déchets plastiques non-recyclables, collectés sur le passage du catamaran. L’objectif est de parvenir à naviguer autour du globe pendant 3 ans. Le but est de prouver que cette matière peut être recyclée au lieu de finir dans les océans.

A l’image de “La Manta” en 2021 ou du catamaran suisse Race for Water –qui a pris le large le 9 avril dernier pour une expédition de 5 ans autour du monde–, Plastic veut contribuer à l’effort envers la propreté des océans en sensibilisant les populations locales aux problèmes de déchets plastiques.

Continuer la lecture de « Plastic Odyssey : un bateau autour du monde contre la pollution »

Une transaction Bitcoin consomme autant que 9 foyers US durant 24h

Selon de récentes informations, le Bitcoin pourrait être à l’origine d’un désastre écologique. Si elle continue à ce rythme, la monnaie virtuelle –dont le cours explose ces derniers jours– pourrait doubler les besoins en énergie de la planète.

Avec le succès mondial du Bitcoin (le cours de cette crypto-monnaie explose depuis le début de l’année), de plus en plus de particuliers et d’entreprises s’emparent de cette monnaie virtuelle et veulent à leur tour en profiter. Pour ‘gagner’ des bitcoins, il faut ‘miner’ la monnaie, c’est à dire décoder des opérations informatiques complexes pour être récompensé du travail par des unités de cette crypto-monnaie.

A mesure que la popularité du Bitcoin augmente, la technicité des calculs augmente (lire ici) et le matériel nécessaire pour les opérer doit s’améliorer, au risque de ne plus être « compétitif » en regard du marché.

Et plus l’investissement dans du matériel plus performant devient ‘rentable’ (la valeur d’1 bitcoin dépasse désormais 15.000 dollars) plus la consommation électrique associée au Bitcoin augmente elle aussi.

Les experts estiment qu’à terme, cette tendance pourrait aboutir à un désastre écologique.

Continuer la lecture de « Une transaction Bitcoin consomme autant que 9 foyers US durant 24h »

Solarcoin : une monnaie virtuelle générée par panneaux solaires

Alors que les crypto-monnaies séduisent de plus en plus largement, une devise se distingue des autres par son système de fonctionnement original : chaque mégawatt d’énergie photovoltaïque produit par ses panneaux solaires permettent d’obtenir une unité de cette devise virtuelle : le Solarcoin.

Afin de favoriser la production d’énergie verte et d’adosser la monnaie virtuelle à une valeur réelle, « Solarcoin  » est une devise qui s’adosse à la production d’énergie photovoltaïque.

Alors que le Bitcoin bat des records (il flirt avec les 10.000 dollars à l’heure actuelle), Solarcoin tente de stimuler la transition vers les énergies renouvelables.

Continuer la lecture de « Solarcoin : une monnaie virtuelle générée par panneaux solaires »

Le règne de la viande est révolu d’après la fondation Terra Nova

Le think tank orienté à gauche Terra Nova appelle les Français à diviser par deux leur consommation de viande d’origine animale d’ici à 20 ans pour des raisons environnementales et sanitaires.

Reine de l’assiette, la viande pourrait-elle perdre son trône ? La question est de nouveau soulevée, non par une association environnementale ou des militants végétariens, mais par la fondation Terra Nova.

Dans son rapport « La viande au menu de la transition alimentaire » publié le jeudi 23 novembre et auquel Le Monde a eu accès, le think tank soulève à nouveau la question de notre consommation de viande. La fondation plaide en faveur « d’un nouvel équilibre entre nos traditions alimentaires, nos exigences sanitaires, nos impératifs environnementaux et nos intérêts économiques ».

Continuer la lecture de « Le règne de la viande est révolu d’après la fondation Terra Nova »