Certaines carottes bio contiennent plus de pesticides que des légumes normaux

Dans une enquête parue le 13 Octobre 2017, France 3 présente les résultats d’un comparatif surprenant : ses journalistes ont fait tester des carottes issues de l’agriculture conventionnelle et des carottes certifiées biologiques. Mais de l’enseigne BIO C’BON en particulier, le résultat s’avère poser problème.

Toujours disponible et très bon marché, la carotte est aujourd’hui le deuxième légume le plus consommé en France, juste derrière la tomate. Elle renferme de très nombreux minéraux et vitamines. D’après l’adage, elle rendrait même aimable… Mais les légumes bio sont-ils vraiment sans pesticide ?

Pour en avoir le cœur net, des journalistes de France 3 ont fait tester huit marques de carottes, un légume qui a tendance à retenir les pesticides.

Quatre d’entre elles sont issues de l’agriculture conventionnelle et quatre autres sont certifiées biologiques.

Les carottes sont disponibles toute l'année

Les résultats sont surprenants.

Du côté des carottes classiques, aucune trace de pesticides chez les produits Leader Price et Carrefour, contrairement aux légumes Lidl et du primeur du quartier qui contiennent des traces « inférieures aux limites maximales autorisées ».

Trois produits dans les carottes Bio c’Bon

Côté bio, si les carottes Carrefour, Naturalia et La Vie Claire sont « irréprochables », celles de Bio c’Bon présentent « des résidus de trois produits phytosanitaires », « totalement interdits dans la culture biologique ». « Nos carottes non-bio achetées 89 centimes le kilo contiennent moins de résidus que ces carottes bio à 2 euros 10 », constate France 3.

Contactée par la chaîne, l’entreprise dément toute fraude.

« L’évolution de l’écosystème peut expliquer la présence de quantité infime de ces produits mais ne saurait remettre en cause la rigueur et le process biologique de nos producteurs (…) »

Pas de risque pour la santé dans ce cas

L’association UFC Que Choisir, qui dénonce notamment les marges appliquées aux produits biologiques, estime ici que si les taux sont trop faibles pour provoquer un problème de santé publique, mais déplore qu’on trouve en effet des traces de pesticides dans des produits certifiés bio : « éthiquement, ce n’est pas une bonne nouvelle»

Pour France 3, cette enquête montre qu’aucun label, y compris bio, ne peut garantir l’absence de pesticides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *