Burning Man, bienvenue dans l’apocalypse joyeuse

C’est une tradition qui date de 1986 dans le désert de Black Rock au Nevada, une ville éphémère se crée de toutes pièces pour accueillir le festival Burning Man, qui accueille des dizaines de milliers de participants venus célébrer la création artistique et la ville du futur, dans une ambiance d’apocalypse joyeuse.

A propos de Burning Man

Chaque année, un rassemblement unique au monde se déroule dans le désert de Black Rock au Nevada.

Pratiquement devenu un pèlerinage pour certains, cet immense groupement d’individus hétéroclites a lieu chaque année, lors de la dernière semaine d’août.

En l’espace de 7 jours, le désert de Black Rock s’anime et une ville temporaire s’y installe pour vivre des expériences plus incroyables les unes que les autres.

Baptisée Black Rock City le temps du festival, cette « ville » devient la plus peuplées du Nevada durant la semaine de Burning Man selon certains habitués.

Incroyablement célèbre aux Etats-Unis, c’est un festival où les participants viennent célébrer la création artistique.

Dans cet évènement, on prône la ville utopique où les limites n’existent plus. Son contenu et ses participants déjantés contribuent à la création d’immenses oeuvres d’art au beau milieu du désert, qui seront toutes réduites en poussière à la fin de la semaine.

En effet, la règle d’or de Burning Man est qu’une fois achevé, on ne doit y laisser aucun trace de son passage. L’un des messages induits par Burning Man est donc aussi basé sur l’écologie ; la plupart des créations artistiques privilégient notamment l’emploi de matériaux de récupération.

Les plus belles photos de Burning Man

Le photographe français Matthieu Vautrin (www.matthieuvautrin.com) s’est rendu à l’édition 2017 du festival Burning Man.

Il en est rentré (plein de poussière) avec une série de photos époustouflantes et révélatrices de l’atmosphère unique de l’évènement le plus fou de l’année.

L’ambiance de ses clichés, montrant les installations éphémères et les festivaliers déguisés dans la poussière omniprésente du désert de Black Rock au Nevada donne une atmosphère lunaire à Burning Man, parfaitement saisie par l’artiste.

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

A Burning Man, une certaine idée de la fête

Via

Une réflexion sur « Burning Man, bienvenue dans l’apocalypse joyeuse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *